DES NAGES PIONNIÈRES POUR LA PROTECTION DE LA NATURE

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Nageur d’endurance et parrain des océans du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), Lewis Pugh est une voix de premier plan pour la conservation marine.

En étant le premier à nager dans des conditions extrêmes, Lewis Pugh met en lumière les menaces qui pèsent sur nos océans, les conséquences du réchauffement de la planète et l’importance de la campagne #30×30 pour lutter contre le changement climatique.

 

Parmi ses nombreuses réalisations :

  • la première traversée à la nage du pôle Nord, pour mettre en évidence a fonte de la banquise arctique ;
  • la traversée à la nage d’un lac glaciaire sur le mont Everest, pour attirer l’attention sur la fonte des glaciers de l’Himalaya ;
  • la traversée à la nage des 528 km de la Manche pour demander que 30 % des océans du monde soient entièrement protégés d’ici à 2030 ;
  • la première personne à la nage de l’embouchure du fjord glacé d’Ilulissat, au Groenland, pour souligner la fonte rapide de la calotte glaciaire du Groenland.

 

Ses efforts lui ont valu une reconnaissance internationale ainsi que de hautes distinctions en France et en Afrique du Sud.

Nous, Sails of Change, pensons que l’engagement et la détermination de Lewis Pugh à souligner l’importance de la protection de nos océans est une source d’inspiration profonde, et c’est une fierté d’avoir soutenu sa nage climatique au Groenland.

Vous pouvez en savoir plus sur Lewis Pugh en consultant le site https://lewispugh.com/

La baignade climatique de Lewis Pugh au Groenland

En septembre 2021, Lewis Pugh est devenu la première personne à réaliser une nage de plusieurs jours dans les régions polaires lorsqu’il a traversé à la nage 7,8 km en 12 jours dans le fjord glacé d’Ilulissat au Groenland. La température de l’eau variait de 0°C à 3°C.

Le fjord glacé d’Ilulissat est alimenté par le glacier le plus rapide au monde – se déplaçant en moyenne à 40 mètres par jour en été, un exemple réel de l’impact dramatique du changement climatique. Chaque année, le glacier déverse en moyenne 30 kilomètres cubes de glace dans la mer. Certains des icebergs qui se détachent du glacier font plus d’un kilomètre de haut.

Plus à explorer

Le sport de plein air est une activité qui nous met facilement en contact avec notre environnement naturel.
Lorsque vous êtes à l'extérieur et que vous profitez d'un bel endroit naturel, comment vous sentez-vous lorsque vous rencontrez des déchets ?
Comment pouvons-nous améliorer nos habitudes de course et réduire notre impact sur l'environnement ?

Our Story

Acting for change

Voices of change

Stories of change

Shining a light

Newsletter